Subcategories

Yan Mo et Noël Dutrait, "Le maître a de plus en plus d'humour"

Posted By: TimMa
Yan Mo et Noël Dutrait, "Le maître a de plus en plus d'humour"

Yan Mo et Noël Dutrait, "Le maître a de plus en plus d'humour"
Publisher: Seuil | 2005 | ISBN: 2020787709 | French | PDF | 43 pages | 7.8 Mb

Lorsque Lao Ding, à l'âge de soixante ans, est licencié de l'usine Étoile rouge pour cause de faillite, c'est un monde qui s'effondre. Mais une nouvelle Chine est en train de naître, fondée sur l'initiative privée, où se déploient tout ensemble l'ingéniosité du petit peuple, la corruption des cadres, la solidarité des générations et le chacun-pour-soi… Maître Ding retrouve l'enthousiasme et la vigueur grâce à une idée géniale, bien audacieuse, et à l'infaillible soutien de son fidèle apprenti devenu conducteur de tricycle. Il ne sait pas qu'au début de l'hiver, une nuit de terreur l'attend… Mo Yan exerce une fois de plus son regard décapant sur la société chinoise contemporaine. Ce court roman déborde de tendresse et d'humour.
Mo Yan est né en 1956 dans une famille de paysans pauvres du Shandong. Il a commencé à écrire en 1981 et est entré en 1984 à l'Institut des arts de l'Armée de libération. Mo Yan est désormais largement connu et reconnu, tant en Chine qu'en
Occident ; ainsi, après Les Treize Pas, Le Pays de l'alcool et les nouvelles Enfant de fer, Beaux seins belles fesses (Seuil, 2004) a confirmé de manière éclatante son génie singulier.


Réussir à faire le point sur la situation sociale de la Chine avec humour et cynisme, voilà le pari réussi par Mo Yan. "Le Maître a de plus en plus d'humour" est un livre où le plaisir se prends à chaque page. Pourtant le début de l'histoire aurait pu nous faire tomber dans une histoire dramatique mais il n'en est rien.
Quand on voit ce héro du travail, ce maître, érigé en exemple par le pouvoir, être capable de tout pour trouver de l'argent on ne peut que rire. La débrouillardise n'a aucune limite et les situations montrent bien les paradoxes de la Chine moderne. Le livre est fluide et on ne s'ennuit pas une seconde. On prends beaucoup d'affection pour ce maître qui ferait tout pour s'en sortir et retrouver son honneur même s'il doit passer par des solutions peu avouables. On regarde d'un oeil intéressé la réaction des gens de pouvoir face à une usine qui ferme et qui n'est plus compétitive. Les temps changent et ce sont de nouveaux modèles qui prévalent dans cette société. Les vieilles idées et donc les vieilles personnes n'ont à priori plus aucun utilité dans ce capitalisme exacerbé. Ce n'est pas un livre moralisateur, l'auteur s'en garde bien mais il nous montre quà chaque situation peut correspondre une approche différente. Et puis quel beau pied de nez cette métaphore de la nouvelle réussite de maître Ding.
Mo Yan a de plus en plus d'humour et c'est grâce à ce talent qu'il réussit à nous plonger avec brio dans les tumultes de la Chine moderne.


Yan Mo et Noël Dutrait, "Le maître a de plus en plus d'humour"