Subcategories

Christian Ferras - Ravel: Concerto en sol - La Valse - Tzigane - Concerto pour la main gauche - Boléro (2016)

Posted By: delpotro
Christian Ferras - Ravel: Concerto en sol - La Valse - Tzigane - Concerto pour la main gauche - Boléro (2016)

Anne Queffélec, François Hoffman, Christian Ferras & Georges Sebastian - Ravel: Concerto en sol - La Valse - Tzigane - Concerto pour la main gauche - Boléro (2016)
EAC Rip | FLAC (tracks+log+.cue) - 366 Mb | MP3 CBR 320 kbps - 189 Mb | Scans included | 01:20:21
Classical | Label: Les indispensables de Diapason

Cinq chefs-d'œuvre de Ravel dans cinq interprétations sélectionnées par vos critiques préférés. Merci qui ? Une seule signature en bas de page, mais seize oreilles de Diapason à l'œuvre pour le nouvel Indispensable. Son programme n'est pas le fruit du hasard : il met en perspective les cinq partitions majeures de Ravel après guerre.

Une seule signature en bas de page, mais seize oreilles de Diapason à l'œuvre pour le nouvel Indispensable. Son programme n'est pas le fruit du hasard : il met en perspective les cinq partitions majeures de Ravel après guerre.

Gérard Condé consacrait en octobre 2015 une discographie comparée pleine de surprises au « tourbillon fantastique et fatal » (Ravel) de La Valse (cf. Diapason n° 639 p. 58). Ernest Ansermet plutôt que le classique de Monteux à Londres ? A soupeser chaque partie, et certes fasciné par l'introduction comme par la coda de Monteux, Gérard penchait pour son collègue et « toute la gamme de nuances qu'il obtient de la Société des concerts du Conservatoire ». Car, attention, il ne s'agit pas d'Ansermet en stéréo avec « son » Orchestre de la Suisse romande, mais de la mono (d'ailleurs techniquement fantastique) Decca de 1954, nettement moins connue car moins rééditée.

Jean-Michel Molkhou se chargeait de la Tzigane pour violon et orchestre, et nous demandait une semaine pour faire le tour de sa discothèque avant un rendez-vous téléphonique : « C'était plus simple que je ne pensais : Christian Ferras en 1953 ! Idéal pour la liberté rythmique, pour ce son qui sort des tripes du violon, pour l'authenticité du geste rhapsodique que Ravel voulait emprunter aux virtuoses d'Europe centrale, pour cette vibration intérieure. Encore mieux que Neveu ! Et cette virtuosité, mon Dieu ! Aucune hésitation. »

De l'ordre à l'ivresse

Enfiler quinze fois la litanie multicolore du Boléro ? Il fallait la lucidité et la subtilité de François Laurent pour passer en revue quinze versions parmi les plus célébrées, et pour s'en sortir sans nourrir des projets criminels pour la caisse claire ! Dans cette œuvre à la fois évidente et piégeuse, il distinguait Manuel Rosenthal, disciple de Ravel. Un modèle, l'enregistrement de 1959 ? Mieux : une source d'inspiration pour ces phrasés savamment alanguis, pour le sentiment d'une étude de timbres naissant de l'instant, basculant sans point de rupture de l'ordre à l'ivresse. Ceux qui ont découvert son intégrale Ravel, avec l'Orchestre du Théâtre national de l'Opéra de Paris, par les rééditions CD Adès puis Accord, seront étonnés de voir comment l'orchestre javélisé a retrouvé sa densité de couleurs et son espace dans le transfert du Studio Art et Son.

Alain Lompech, Laurent Muraro, Bertrand Boissard et Etienne Moreau ont joué le jeu d'une écoute à l'aveugle des deux concertos. Un premier soir nous réunissait autour d'une dizaine de versions du Concerto en sol ; débats généreux sur le premier mouvement, dont l'orchestre posait souvent problème mais brillait autant que le piano dans quatre versions épatantes. La cantilène infinie de l'Adagio divisait davantage. Avouons que l'écoute comparée, qui a ses vertus, risque, en isolant les mouvements, de nous focaliser sur des traits qui deviennent des défauts. Poseur ou sublime, Michelangeli ? Quelques maniérismes chez Samson ? Vraiment ? Mais une version, que personne n'avait reconnue, nous laissait dans un silence médusé : absolue perfection de phrasé, si chantant et pourtant si économe de moyens, idéalement suspendu. C'était la jeune Anne Queffélec, avec Alain Lombard, pour Erato. Quelques échanges sur le finale (qui certes n'est ni le plus impressionnant ni le plus électrique, mais qui s'épanouit dans l'esprit joueur de la pianiste) et un vote réglaient l'affaire. Aucun vote le lendemain soir, où le soleil de Samson régnait sans partage sur le Concerto pour la main gauche.
Tracklist:
1. Allegramente (08:04)
2. Adagio Assai (09:38)
3. Presto (04:04)
4. La Valse (13:00)
5. Tzigane (10:36)
6. Concerto Pour La Main Gauche (18:22)
7. Boléro (16:33)

Exact Audio Copy V1.3 from 2. September 2016

EAC extraction logfile from 10. November 2019, 16:16

Diverse / La Valse - Tzigane - Boléro - 2 concertos pour piano

Used drive : TSSTcorpCDDVDW SH-224DB Adapter: 1 ID: 0

Read mode : Secure
Utilize accurate stream : Yes
Defeat audio cache : Yes
Make use of C2 pointers : No

Read offset correction : 6
Overread into Lead-In and Lead-Out : No
Fill up missing offset samples with silence : Yes
Delete leading and trailing silent blocks : No
Null samples used in CRC calculations : Yes
Used interface : Native Win32 interface for Win NT & 2000
Gap handling : Appended to previous track

Used output format : User Defined Encoder
Selected bitrate : 896 kBit/s
Quality : High
Add ID3 tag : No
Command line compressor : C:\Program Files\Exact Audio Copy\FLAC\FLAC.EXE
Additional command line options : -6 -V -T "ARTIST=%artist%" -T "TITLE=%title%" -T "ALBUM=%albumtitle%" -T "DATE=%year%" -T "TRACKNUMBER=%tracknr%" -T "GENRE=%genre%" -T "COMMENT=%comment%" -T "BAND=%albuminterpret%" -T "ALBUMARTIST=%albuminterpret%" -T "COMPOSER=%composer%" %haslyrics%–tag-from-file=LYRICS="%lyricsfile%"%haslyrics% -T "DISCNUMBER=%cdnumber%" -T "TOTALDISCS=%totalcds%" -T "TOTALTRACKS=%numtracks%" %hascover%–picture="%coverfile%"%hascover% %source% -o %dest%


TOC of the extracted CD

Track | Start | Length | Start sector | End sector
––––––––––––––––––––––––––––-
1 | 0:00.00 | 8:04.49 | 0 | 36348
2 | 8:04.49 | 9:38.39 | 36349 | 79737
3 | 17:43.13 | 4:04.38 | 79738 | 98075
4 | 21:47.51 | 13:00.42 | 98076 | 156617
5 | 34:48.18 | 10:36.74 | 156618 | 204391
6 | 45:25.17 | 18:22.44 | 204392 | 287085
7 | 63:47.61 | 16:33.20 | 287086 | 361580


Track 1

Filename E:\__RIP\DIAP084\01. Concerto en sol - Allegramente.wav

Pre-gap length 0:00:02.00

Peak level 91.9 %
Extraction speed 2.2 X
Track quality 100.0 %
Test CRC 59FA5202
Copy CRC 59FA5202
Track not present in AccurateRip database
Copy OK

Track 2

Filename E:\__RIP\DIAP084\02. Concerto en sol - Adagio assai.wav

Peak level 42.1 %
Extraction speed 2.6 X
Track quality 100.0 %
Test CRC E22EFC54
Copy CRC E22EFC54
Track not present in AccurateRip database
Copy OK

Track 3

Filename E:\__RIP\DIAP084\03. Concerto en sol - Presto.wav

Peak level 89.5 %
Extraction speed 2.6 X
Track quality 100.0 %
Test CRC DCCC3C6B
Copy CRC DCCC3C6B
Track not present in AccurateRip database
Copy OK

Track 4

Filename E:\__RIP\DIAP084\04. La Valse.wav

Peak level 98.3 %
Extraction speed 3.2 X
Track quality 100.0 %
Test CRC A51B6B4D
Copy CRC A51B6B4D
Track not present in AccurateRip database
Copy OK

Track 5

Filename E:\__RIP\DIAP084\05. Tzigane.wav

Peak level 69.9 %
Extraction speed 3.5 X
Track quality 100.0 %
Test CRC B9B6E582
Copy CRC B9B6E582
Track not present in AccurateRip database
Copy OK

Track 6

Filename E:\__RIP\DIAP084\06. Concerto pour la main gauche.wav

Peak level 70.0 %
Extraction speed 3.7 X
Track quality 99.9 %
Test CRC 08451302
Copy CRC 08451302
Track not present in AccurateRip database
Copy OK

Track 7

Filename E:\__RIP\DIAP084\07. Boléro.wav

Peak level 97.6 %
Extraction speed 4.3 X
Track quality 100.0 %
Test CRC C94B2090
Copy CRC C94B2090
Track not present in AccurateRip database
Copy OK


None of the tracks are present in the AccurateRip database

No errors occurred

End of status report

–– CUETools DB Plugin V2.1.6

[CTDB TOCID: NMVyzFmBeXr04lS7TSTwSKRUCxM-] database access error: Le nom distant n'a pas pu être résolu: 'db.cuetools.net'


==== Log checksum 5150C8AE235D887DA04671C87EEE1FD10F035844EA7731AD278C131F90C64BBC ====


Thanks to the Original ripper !