Subcategories

Lautréamont, "Les Chants de Maldoror : Chants 1 et 2"

Posted By: TimMa
Lautréamont, "Les Chants de Maldoror : Chants 1 et 2"

Lautréamont, "Les Chants de Maldoror : Chants 1 et 2"
Thélème | 2005 | ISBN: 287862193X | French | MP3 192 Kbps | Lenght: 02:23:00 | 193.9 MB

L'album présenté est composé des 2 premiers chants sur les 6 du recueil.

Les six chants qui composent le recueil forment une épopée macabre exaltant la cruauté et le désespoir. Les thèmes sataniques et monstrueux de cette prose poétique trouvent leurs racines dans les lectures de LAUTREAMONT, dans ses rêves et ses phantasmes, nourris de figures mythologiques et de croyances morbides.

« Il n'est pas bon que tout le monde lise les pages qui vont suivre ; quelques uns seuls savoureront ce fruit amer sans danger. Car, à moins qu'il n'apporte dans sa lecture une logique rigoureuse et une tension d'esprit égale au moins à sa défiance, les émanations mortelles de ce livre imbiberont son âme comme l'eau le sucre.
Par conséquent, âme timide, avant de pénétrer plus loin dans de pareilles landes inexplorées, dirige tes talons en arrière et non en avant…». Extrait du Chant premier.

Isidore Lucien Ducasse 1846-1870, plus connu par son pseudonyme de comte de Lautréamont, est un poète franco-uruguayen. A 22 ans, il publie à compte d’auteur et anonymement le premier des "Chants de Maldoror" . L’œuvre complète sera imprimée en Belgique un an plus tard en 1869 et signée Comte de Lautréamont. Il meurt l'année d'après, selon ses biographes, de phtisie.
Il faut attendre 1885 pour que Joris-Karl Huysmans, Alfred Jarry et Rémy de Gourmont découvrent les textes . Alfred Jarry rendra hommage à « cet univers pataphysique » et les surréalistes reconnaîtront le poète comme l’un de leurs plus éminents précurseurs. Huysmans s'interrogera « Que diable pouvait faire dans la vie l'homme qui a écrit d'aussi terribles rêves ? ».