Subcategories

Danièle Sallenave, "Dictionnaire amoureux de la Loire"

Posted By: TimMa
Danièle Sallenave, "Dictionnaire amoureux de la Loire"

Danièle Sallenave, "Dictionnaire amoureux de la Loire"
Publisher: Plon | 2014 | ISBN: 2259217443 | French | EPUB | 800 pages | 3.6 Mb

Le dernier fleuve sauvage d’Europe est le plus grand fleuve français et une passion nationale. Avec ses rives couvertes très tôt de vignes, de villes, d’abbayes, de châteaux. Avec sa flotte qui fit circuler sur tout le territoire le charbon, les vins, les bois, les faïences, les produits exotiques. Avec ses voyageurs illustres, le roi René d’Anjou, Richelieu et Mme de Sévigné. Et ses châteaux, célèbres dans le monde entier par l’alliance incomparable du tuffeau blanc et de l’ardoise bleue. Elle a tout connu, tout surmonté. La conquête romaine, l’invasion des Vikings. La guerre de Cent ans, les guerres de religion, la guerre de Vendée. L’occupation allemande. Son grand moment est celui où les rois de France chassés de Paris, transportent leur cour sur ses bords. La Renaissance italienne vient alors donner au Val de Loire cette figure splendide, que l’Unesco a classée en 2000 dans son patrimoine mondial. Charles d’Orléans, Du Bellay, Balzac, Maurice Genevoix, Julien Gracq, Jacques Bertin et tant d’autres ont dit la douceur de son climat, ses larges eaux, ses étendues de sables blonds. Mais aussi ses emportements soudains et la violence de ses crues. La Loire, c’est de la belle langue, de la bonne cuisine et des grands vins. C’est l’alliance unique d’un paysage, d’une histoire, et d’un « art de vivre » épicurien. C’est l’héritage toujours vivant de Rabelais.
Danièle Sallenave a grandi près d'Angers, à Savennières, village auquel l'académicienne consacre une entrée par le plaisir, autrement dit le vin blanc que produit son terroir et qui pour elle résume les autres : «J'ai deux bonnes raisons de me montrer partiale : c'est là que je suis née, et c'est le vin que je préfère. Et ça, ce n'est pas arbitraire du tout. La naissance et le goût, tous deux, sont irréfutables»…
Elle remonte donc le fleuve par désordre alphabétique, avec une sorte d'application amoureuse, comme s'il baignait les lumières d'une salle de classe. On apprend ou réapprend beaucoup sur ses châteaux, son commerce (sel, chocolat, faïence), sa faune, sa flore, son histoire politique (de Louis XIII et la conjuration de Cinq-Mars à la biscuiterie LU), le vocabulaire qui en émerge. On découvre comment rouir le chanvre, on voit fleurir la gogane… (Philippe Lançon - Libération du 29 mai 2014)


Danièle 			  		 	 	  		 	    	 			   		  	   		 	    		  		  	 			   		  	   		 		   	 			   		  	   		   	  		    			 Sallenave, "Dictionnaire amoureux de la Loire"